top of page
luxurytail3.png

Luxe & Retail Formation sur-mesure |Coaching 

Tout savoir sur l'histoire du Luxe avec Luxurytail

Dernière mise à jour : 15 avr.


Chez Luxurytail, nous sommes passionnés par le Luxe et nous souhaitons partager avec vous nos connaissances et anecdotes sur le secteur du Luxe. Nous prenons à coeur notre mission d'enrichir votre culture Luxe, pour que vous deveniez vous aussi des experts du secteur. Nous utilisons nos plateformes de réseaux sociaux pour vous faire découvrir l'histoire et les secrets des grandes Maisons afin de vous permettre de mieux comprendre les enjeux actuels du secteur.


Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les storytime historiques que nous proposons quotidiennement sur nos réseaux sociaux Luxurytail_Paris : TikTok, Instagram et Youtube Short.

Les Bouquinistes de la Seine

Les bouquinistes de la Seine sont des libraires ambulants qui vendent des livres anciens et d'occasion. Ils ont débuté leur activité sur le Pont Neuf aux alentours du XVIe siècle avant qu'un règlement de 1649 n'interdise les boutiques portatives et l'étalage de livres sur le Pont Neuf, suite aux pressions émises par la corporation des libraires. Aujourd'hui, les bouquinistes représentent 3 km sur les quais de la Seine, aussi bien sur la rive droite que sur la rive gauche. Les bouquinistes ont failli fermer pendant les Jeux Olympiques de Paris, mais finalement, ils seront bien ouverts pendant cette période où une forte affluence est attendue.


Nous vous racontons cela pour toutes les personnes travaillant dans les Maisons de Luxe, en tant que conseillers et conseillères de vente, afin que vous puissiez raconter à votre clientèle internationale des anecdotes sur Paris pour créer du lien avec eux et rendre leur passage à Paris mémorable.




Boucheron dans les Jardins du Palais Royal

Savais-tu que la Maison Boucheron, créée en 1858, est la première Maison à avoir ouvert une boutique Place Vendôme.

Avant de s'installer Place Vendôme, la Maison Boucheron avait sa boutique dans les Jardins du Palais Royal. Il faut savoir que dans les Jardins du Palais Royal, on retrouve des arcades, et plus une boutique était grande, plus elle avait d'arcades. Une arcade correspondait à une petite boutique, deux arcades à une grande boutique, et trois arcades à une très grande boutique. Cela reflétait le pouvoir, la notoriété et le statut social de la marque ou de la Maison installée.


Un autre secret : dans les Jardins du Palais Royal se cache un canon appelé le "Petit Canon du Palais-Royal" qui date de 1786. Sur le canon, l'inscription "Horas non numero nisi serenas" signifie "Je ne compte que les heures heureuses", une phrase que vous pourrez également retrouver au dos du boîtier de la montre Reflet, l'un des best-sellers de la Maison Boucheron. Monsieur Boucheron adorait regarder ce canon sonner lorsqu'il avait sa boutique dans les Jardins du Palais-Royal, et c'est pour cela qu'il a repris l'inscription sur sa montre Reflet.

En 1893, Boucheron a été le premier joaillier à ouvrir une boutique Place Vendôme, mais ce n'était pas le premier à s'être installé Place Vendôme.

En effet, Chaumet avait ses ateliers à l'emplacement actuel du Ritz. Il y a donc une "rivalité" entre les deux Maisons sur le fait d'être la première à s'être installée Place Vendôme




L'histoire du Pont-Neuf

Savais-tu que le Pont-Neuf est le plus ancien pont de Paris ? Il a été construit en 1578 et fut le premier pont en pierre de la ville, et non en bois comme c'était l'usage à l'époque. Il fut également le premier à être équipé de trottoirs pour éviter aux passants de marcher dans la boue des carrosses. Ce pont a aussi été le premier à être dépourvu d'habitations, car à l'époque, la ville de Paris était vraiment surpeuplée et des habitations étaient présentes sur chaque pont. La construction de ce pont a débuté en 1579 et s'est achevée sous le règne d'Henri IV.





La Maison Goyard

Savais-tu que la Maison Goyard ne s'appelait pas Goyard à ses origines ?


C'est en 1792 que Pierre-François Martin fonde sa maison spécialisée dans la profession de layetier, coffretier et emballeur, soit bien avant Louis Vuitton. Pierre François Martin n'avait pas d'enfant. Il a d'abord légué sa Maison à l'un de ses ouvriers, Louis-Henri Morel, en 1840, qui, à son tour, a transmis son savoir-faire à son jeune apprenti de 17 ans, François Goyard. Lorsque Louis-Henri Morel décède en 1852, c'est bel et bien François Goyard qui prend la relève.


Il restera 32 ans à la tête d'une maison qu'il n'aura de cesse de développer.

C'est en 1892 qu'est née la Goyardine, cette toile enduite, qui a été également repris par la suite par des maisons comme Louis Vuitton.




Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page