Couturissime - TᕼIEᖇᖇY ᗰᑌGᒪEᖇ 1948-2022



Nous apprenions le mois dernier la disparition de l’incroyable icône de la mode française Manfred Thierry Mugler. Hasard ou pas, nous avions réservé l’exposition "Thierry Mugler, Couturissime" au musée des Arts Décoratifs qui se termine le 24 avril 2022.


Thierry Mugler :  21 décembre 1948 - 23 janvier 2022
Thierry Mugler : 21 décembre 1948 - 23 janvier 2022

Une exposition hommage au travail de Manfred T. Mugler

Alors que la plupart des expositions sont des rétrospectives de marques ou de créateurs, celle-ci est d'avantage une mise en scène des pièces iconiques de Thierry Mugler. Nous n’avons que très peu d’information sur le couturier, à l'instar de Martin Margiela. Thierry Mugler a souhaité laisser place à son travail, qu’il considère comme des mises en scène spectaculaires.


Nous sommes immergées dans son univers grâce à une scénographie hors du commun, que Manfred T. Mugler maniait à la perfection. Un univers peuplé de créatures de rêve et de femmes extravagantes. Une vision forte qui sait aussi se faire fantaisiste. L’identité créative de Mugler exprime un point de vue singulier sur le monde qui transgresse les codes et bouscule les conventions. Mugler défie le temps et l’espace par des œuvres sculpturales et universelles.

L'entrée est spectaculaire avec l'immense représentation de la robe Chimère, modèle star de l’exposition. Rappelons-le, cette robe fut portée pour la première fois par Adriana Karembeu pour le défilé Haute-Couture Automne-Hiver 1997-1998. Elle a nécessité 1000 heures de travail.

Robe Chimère Thierry Mugler (rajouter date)
Modèle "La Chimère" Haute couture automne-hiver 1997-1998

Fidèle à lui-même, il brise une nouvelle fois les tabous en célébrant la beauté sous toutes ses formes, dans une exposition époustouflante qui s’achève comme l’apothéose d’une carrière.


L’exposition est conçue avec des thématiques. Une des caractéristiques de cette exposition est l’absence de vitrines, ce qui permet au public de découvrir en profondeur les pièces et les détails des œuvres.



Le monde des insectes et des chimères

On remarque par exemple les tailles fines sur les silhouettes qui font référence à la guêpe, lorsque l’on se se promène dans la salle dédiée à l’univers des insectes. Les Chimères transforme les femmes-insectes en figures fantastiques et fantasmée.

Collection "Les Insectes" Haute couture printemps-été 1997

La forêt fantastique

Nous sommes plongés dans un univers fantastique grâce aux fonds sonores et au décor. La chimère est mise en avant avec des broderies, écailles fabriquées à l’aide de différents matériaux souples et durs. C’est un symbole du savoir faire.



Le monde marin

Ici, Thierry Mugler souhaite assimiler la robe à une méduse lorsque le mannequin marche.

Sur certaines pièces, nous retrouvons des branchies, élément propre à l’univers marin.


Collection "Les Méduses" Haute Couture automne-hiver 1999-2000

Le monde robotique

Pour ces créations, Mugler travaille avec des constructeurs automobiles. En analysant convenablement les pièces, on remarque l’utilisation de matériaux issus du monde de l’automobile.


Le clip Too Funky

Le clip Too funky de George Michael est d'ailleurs réalisé par Mugler. Il s'agit d'une mise en scène d’un défilé dans lequel le premier mannequin transgenre apparait. Les fonds de ce clip sont reversés à l’association solidarité sida.

Mugler laisse immortaliser ses pièces par le couple de photographe Pierre et Gilles.


L’exposition est une œuvre d’art géante. Si vous aimez l’actualité de la mode, cette exposition est faite pour vous ! Jamais, une exposition n’a été aussi extravagante, foisonnante d’idées et d’énergie.

Le parfum

Thierry Mugler s’est distingué dans le domaine de la parfumerie en donnant naissance, en 1992, à Angel, une révolution olfactive qui a lancé la tendance des parfums gourmands. Une salle mise en scène par l’artiste achève cette section en évoquant le monde des senteurs imaginées par le créateur et qui ont toujours été synonymes pour lui d’infini et de rêve.

(source : madparis.fr)


Quelle merveilleuse exposition ! Il est rare pour un artiste d'avoir une exposition de son vivant. Manfred T. Mugler aura. eu la chance de vivre son exposition avant de rejoindre les Angel à qui ils doit également son succès.


Exposition "Thierry Mugler, Couturissime"

Musée des Arts Décoratifs

https://madparis.fr/couturissime

43 vues0 commentaire